• SBS du tome 54

    SBS Vol 54 Chap 523 header

     

    L: Je voudrais voir la tête de Killer...

    O: oui, moi aussi.

     

    L : Coucou, M'sieur Oda ! Ma question concerne une technique que Nami utilise face à Califa, "Fata Morgana". J'ai lu quelque part que ce terme trouvait son origine dans le nom d'une célèbre fée et qu'il désignait un étrange phénomène optique observable en Italie... Vous pouvez nous expliquer ça un peu mieux ?

    O : Eh bien, oui, en effet. Il y a différentes hypothèses sur le sujet, mais en résumé, c'est un mirage que l'on peut voir notamment en Sicile. Son nom "Fata Morgana" signifie "la fée Morganne" qui apparaît dans la légende arthurienne et à qui l'origine du phénomène était autrefois attribuée.

     

    L : Dans l'épisode 518 (tome 53), Luffy reste de marbre face au "love beam" que lui envoie Boa Hancock. Pourtant, dans l'épisode 213 (tome 23) le "paradise punch" de Nami semble lui faire de l'effet. Comment se fait-il qu'il ne réagisse pas à la nudité de la princesse Serpent alors que celle de Nami le fait saigner du nez. Nami est-elle si enivrante que ça ?

    O : Vous ne laissez absolument rien passer, dites donc. Vous avez été nombreux à m'écrire pour me poser cette question. J'aimerai vous rétorquez de passer un peu moins de temps à lire des mangas et d'étudier un peu plus, mais moi-même passant mes journées à en dessiner, je suis mal placé pour vous dire ça. Ceci étant, je pense que tout le monde aurait été étonné de voir un jet de sang jaillir du nez de Luffy devant la nudité d'Hancock, n'est-ce pas ? Ca ne correspond pas à son caractère. Concernant Nami, Luffy la voit deux fois nue, dans le tome 18 et dans le tome 23. Et dans les deux cas, Pipo se trouve à ses côtés. Voila l'explication ! Seul, Luffy reste impassible devant Hancock. Il est sûrement intéressé, mais il n'est pas troublé. Tandis qu'avec son compère Pipo à ses côtés, il se fait entraîner dans un délire de mauvais goût, voila tout ! Je n'ai ressentit aucune gêne à dessiner Luffy dans ces deux attitudes différentes, donc la différence tient forcément à Pipo, c'est lui le coupable !

     

    L : Ma question concerne la scène de flash-back de Hancock dans le volume 53, et notemment la page 181 où l'on découvre que marigold avait autrefois la silhouette tres élancée et avait même l'air d'une grande beauté! Que diable lui est-il donc arrivé?!

    O: Elle n'a pas pris d'embonpoint, non, non, non, ! C'est du muscle ! Elle a pris du muscle en mangeant beaucoup !!

     

    L : Bonjour ! Je suis un fidèle lecteur de One Piece et en relisant récemment tout les volumes depuis le premier, je me suis aperçu que Luffy n'a quasiment pas de monologues introspectifs. Comment cela se fait-il ?

    O : Il vous a tout de même fallu 54 volumes pour le remarquer (rires) ! Pour tout vous dire, il s'agit là de quelque chose de tout à fait intentionnel que j'avais prévu dés le départ.
    En effet, j'ai pris le parti de ne pas donner de monologues intérieurs à Luffy.

    Luffy (pense) = Le Chewing Punch ! Donc du coup... C'est-a-dire que... Oui, mais alors... Et étant donné que bla bla bla... Alors, puisque bla et bla...

    C'est-à-dire qu'il ne se parle jamais à lui-même dans sa tête comme dans le petit strip ci-dessus. Quand Luffy a quelque chose à dire, il n'hésite pas et l'énonce tout de suite à voix haute ou bien agit immédiatement. La seule infraction à cette règle est le cri intérieur qu'il adresse à Monblant Cricket depuis l'île céleste, mais ça passe puisque c'est un cri !

     

    L : Je suis tombé raide dingue de toutes les Kuja Girls, et en particulier de la belle ténébreuse avec la cigarette au bec. Pouvez-vous nous donner les noms de toutes celles qui n'ont pas encore été présentées, s'il vous plait ?

    O : Les Kuja Girls ? Mais ca sonne drôlement bien, ça ! Alors pour les noms, voici ce que j'ai écrit sur mon cahier de gribouillage.
    Image = Rin, pirate Kuja
    Image = Rindô, pirate Kuja
    Image = Daisy, pirate Kuja
    Image = Cosmos, pirate Kuja
    Image = Blue Fan, pirate Kuja
    Image = Nerine, scribe
    Image = Enishida, servante
    Image = Belladonna, médecin

     

    L : Le 2 septembre pour l'anniversaire de Hancock, s'il vous plaît.

    O : OK, ça marche.

    L : Bon, il serait temps de déterminer l'anniversaire de Shanks ! Je vous propose le 9 mars. Vendu ?

    O : Vendu !

     

    L : M. Oda, comment se fait-il que Boa Hancock se trouve sur une couverture du magazine Jump il y a neuf ans ? Est-ce que c'est bien elle ?

    ImageO : Je ne m'attendais pas à recevoir tant de courrier à ce sujet non plus. Apparemment, quelqu'un s'est aperçu de ça et l'a signalé sur son blog. Pour être franc, ça m'était complètement sorti de la tête. Pour ceux que ça intéresse, l'illustration en question figure dans le recueil Color Walk 2. C'était à l'époque où l'aventure entrait sur la Route de tous les périls et mon éditeur m'avait demandé de mettre des personnages qui allaient apparaître par la suite. Finalement, le personnage à bien changé entre-temps.


    L : Cher M. Oda, je vous écris de Liguria, une région en Italie (aucun rapport avec Water Seven). Je me pose une question au sujet des deux agents qui accompagnaient spandine à Ohara : ont-ils un rapport avec les agents de l'actuel CP9 ? Je me demande en particulier si celui qui porte des lunettes ne serait pas le père de Califa...

    O : Le père de Califa ! Eh oui, c'est bien ça ! Mais il n'y avait absolument aucun indice, le seul à être au courant était mon responsable éditorial de l'époque. La grande majorité des agents du CP9 sont des orphelins formés par le gouvernement, mais je me suis dit qu'il serait intéressant d'avoir quelques agents dont les parents appartenaient eux-mêmes à l'organisation.

     

    L : Hello, M'sieur Oda ! Dans le volume 53, page 191, vignette 3, on aperçoit Baggy sur le journal que lit la mère Nyon. Il s'est fait capturer par la Marine lui aussi ?

    O : Eh bien dites donc, votre vigilance ne cesse de me surprendre... Bravo, gagné, c'est bien Baggy qui est dessiné sur le journal. Et vous saurez en lisant ce volume ce qu'il lui est arrivé. Il s'est effectivement fait capturer en pénétrant dans une base de la Marine où il pensait avoir trouvé la grotte où le capitaine John a caché son trésor. Comme c'est bête !

     

    L : Bonjour M. Oda. Je suis un fidèle lecteur qui prend beaucoup de plaisir à dévorer chaque épisode de One Piece, aussi en découvrant dans le volume 53 que vous parliez "d'envisager la fin", j'ai sauté sur mon stylo pour vous écrire cette lettre. Ne dites pas ça, s'il vous plaît ! Et ne dites pas que c'est rude pour notre porte-monnaie : Euh, voila, à part ça, je n'ai pas de question...

    O : Ah bon, pas de question ?! Bon... J'ai reçu une vraie montagne de courrier concernant cette phrase que j'ai écrite dans le volume 53, mais il ne fallait pas y chercher un sens profond, voyons ! Déjà, il y a ce que j'appelle "la longueur idéale d'un manga", à savoir juste la bonne longueur pour que les lecteurs puissent acheter la série complète. Actuellement, l'équipage de Luffy compte neuf personnes, mais les lecteurs qui sont arrivés en cours de route ne savent peut-être pas qu'au tout début, Luffy était seul. Les membres se sont rassemblés au fur et à mesure des péripéties et je souhaite que tous les lecteurs sachent ce qu'il s'est passé jusqu'ici, mais je ne peux évidemment pas dire "vous n'avez qu'à acheter les cinquante et quelque volumes déjà sortis !". Je sais bien que les enfants ont ps tant d'argent à dépenser. Je cherchais un moyen efficace pour limiter un peu la casse, et ce sont les studios "Caramel Mama" et "Hearty Wear" qui m'ont proposé la meilleure solution, puisqu'elle est entièrement gratuite : le "One Piece Web", un site entièrement consacré à de One Piece qui présente tous les développements de l'histoire jusqu'à présent. !! Tous les enfants qui n'ont pas les moyens d'acheter les mangas peuvent le consulter (les adultes, en revanche, sont priés d'aller chez leur libraire !).
    Moralité : ne vous inquiétez pas, mon objectif est parfaitement clair depuis le départ. Je veux que tous les éléments se rassemblent petit à petit pour conclurela série sur un final grandiose et que les lecteurs disent que le meilleure dans One Piece, c'est la dernière partie. Mais pour l'instant One Piece n'en est encore qu'à la moitié de son parcours, je vous prie donc, si vous en avez le courage, de continuer à suivre Luffy et sa bande. De mon coté, je fais de mon mieux pour continuer à être inventif !

     

    Interview de la doubleuse de Nami

    O : Mlle Okamura, je vous laisse le soin de vous présenter !

    Akemi : Bonjour ! Je suis Akemi Okamura, toujours souriante et rayonnante !

    O : Excellent !
    Je sens que ça commence bien, vous avez l'air d'une personne sérieuse. Alors, savez-vous ce que signifie les lettres "SBS" ?

    A : Bien sûr ! (S)top ou (B)ien je vais (S)évir ! <3

    O : Euh... Vous le faites peur, là... Et vous allez briser les rêves de nos jeunes lecteurs. Allez, encore une fois !

    A : Ah bon ? OK, alors...
    (S)ang, (B)aston et (S)anction ! <3

    O : Bon, vous êtes partisane de la violence, on dirait. Je n'insiste pas plus !
    Tenez, voici votre paquet de question (SBOM !). Bon courage !

    A : Merci, pas de problème. <3

    L : Mlle Akemi, Nami prend toujours grand soin de ses mandariniers. Est-ce que vous aussi vous aimez les mandarines ?

    A : Absolument, j'adore ça ! J'en boulotte tout l'hiver durant !

    L : Petite question indiscrète ! Quel est votre type d'homme ? Si vous deviez sortir avec un perso de l'équipage, qui serait-ce ?

    A : Je les aime tous, alors l'idéal serait Gargon (voir tome 33)

    L : Y'a-t-il une réplique dont vous avez eu très honte ? Si vous pouvez nous préciser laquelle...

    A : Une fois, Mayumi Tanaka (la voix de Luffy) s'est amusée à gribouiller sur mon script et au moment de crier "thunderbolt tempo", j'ai dit "chinpo" ("zizi" en japonais). J'étais très confuse.

    L : Mlle Okamura, auriez-vous l'obligeance de me montrer votre culotte ?

    A : Certainement pas !!

    L : Mlle Akemi, je dépense beaucoup d'argent. Pouvez-vous m'enguirlander comme ferait Nami ?

    A : Je peux te prêter du liquide, si tu veux. <3 A 300% d'intérêt.

    L : Mlle Akemi, qu'est-ce que la foi ?

    A : J'en sais rien !

    L : Bonjour ! Une fois, vous avez dit quand une interview que toute l'équipe allait boire après les séances d'enregistrement. Faut-il en conclure que vous tenez aussi bien l'alcool que Nami ?

    A : C'est vrai qu'on va souvent au restaurant, <3 mais on ne fait pas que boire, on mange aussi !!

    L : Bonjour Mlle Okamura ! Mayumi Tanaka et Nakai Kazuya nous ont révélé qu'ils attachaient une grande importance à la recherche du réalisme dans leur travail. Partagez-vous cet idéal avec eux, par exemple lors d'une scène comme celle du "Paradise Punch" ?

    A : Tout à fait. D'ailleurs je ne porte jamais de sous-vête...
    Non mais qu'est-ce que vous me faites dire !

    L : Nami frappe régulièrement les autres personnages. Est-ce que durant ces scènes vous en faites autant sur vos partenaires doubleurs ? Et pourquoi ne jamais frapper Chopper ? Parce qu'il est craquant ?

    A : Évidemment, je les tabasse dur. Recherche du réalisme oblige. Concernant Chopper, c'est parce que son doubleur est mon aîné et que j'irai au devant de gros problèmes si je levais la main sur lui.

    L : Nami jour l'indifférence, mais en fait, ne craque-t-elle pas secrètement pour le gentleman qu'est Sandy ?

    A : Sandy, un gentleman ? Ce n'est qu'un coq, voyons.

    L : Nami est la seule à ne pas avoir été frappée du negative hollow à Thriller Bark. Réparons donc cet oubli maintenant !!

    A : Argh... Pardon d'être si belle...

    O : Eu, c'est pas vraiment de la déprime, ça !! Bon, nous arrivons à la fin du temps réglementaire. Attention à la dernière question, elle est dangereuse, il vaudrait mieux peut-être l'esquiver.

    L : Mlle Okamura, pour un voyage d'agrément, quelle destination choisiriez-vous ?
    POF !!

    A : NOOON !! (un endroit chaud, au bord de la mer, avec le ciel bleu, de belles sources thermales, et plein de bonnes choses à manger !!)

    O : Ca fait beaucoup d'exigence !! Bon... elle s'est évaporée. Bon voyage, Mlle Okamura, et merci de vous être prêtée au jeu !

    « Classement du Weekly Shonen Jump n°21 (2013)SBS du tome 55 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :